Pâque orthodoxe et Pâque catholique : pourquoi pas le même jour ?

Orthodoxes et catholiques ont fêté la Pâque le même jour en 2004, en 2010, en 2011, et en 2014. Les deux églises chrétiennes ne fêtent donc pas la Pâque en même temps chaque année. Pourquoi ? 

Dans l’Israël ancien, l’année était divisée en 12 mois de 29 ou 30 jours, le premier jour de chaque mois correspondant à une nouvelle lune. Au IVe siècle avant Jésus-Christ, pour replacer l’année en phase avec les astres, c’est le soleil, non la lune, qui servit de référence au calendrier. La dynastie gréco-romaine des Séleucides procéda donc à un rattrapage de sept mois tous les dix-neuf ans.

Jules César († 47 av J.-C.), établit le calendrier dit « julien » adopté par l’Israël ancien, divisant l’année de 355 jours en douze mois de 29 à 31 jours, alternant avec des années de 377 ou 378 jours, parvenant à une moyenne de 365 jours par an. Ce calendrier a introduit pour la première fois les années bissextiles.

Si l’année doit correspondre au temps que met la Terre pour accomplir sa révolution autour du soleil, l’année solaire du calendrier de Jules César souffrait d’un léger écart qu’il fallait corriger. L’erreur était minime : 11’ et 14’’ par an. Pas de quoi s’alarmer ! Mais le problème, depuis l’erreur d’un astronome de César, s’amplifiait.

Où situer Pâque ?

Pâque a commencé par être une fête agricole pour célébrer la récolte de l’orge, avant de devenir une fête religieuse commémorant la sortie d’Égypte des Hébreux, fixée la veille de la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps.

D’autre part, l’organisation liturgique du concile de Nicée, en 325, avait arrêté la fête de Pâque au premier dimanche venu après la pleine lune qui suit l’équinoxe de Printemps, soit entre le 22 mars et le 25 avril. Or, en 1582, l’équinoxe de printemps survint 10 jours avant le 22 mars. Nécessité, pour le pape, de remettre les pendules à l’heure !

Si Copernic déjà, avait eu l’idée de diminuer l’année civile afin de réformer le calendrier julien, il fallut attendre que le pape Grégoire XIII réalisât le changement nécessaire pour que l’Église soit en conformité avec le concile de Nicée.

Une équipe de savants recalcula précisément la durée de l’année solaire, qui passa de 365,2465 jours à 365,2422 jours. Une misère ! Néanmoins accumulée depuis 16 siècles. On re-précisa alors la durée de l’année solaire, tout en conservant l’année bissextile tous les quatre ans. Tout allait être bouleversé, pour remettre l’année à l’heure, le soir du 9 décembre 1582. Le peuple du royaume de France en effet, s’endormit pour une longue, très longue nuit, puisque qu’il ne se réveilla qu’au matin du 20 décembre ! Dix jours plus tard !

Certains pays gardèrent leur indépendance. Ainsi l’Angleterre attendit le XVIIIe siècle pour s’accorder. Quelques Églises d’Orient, préférant « ne pas être d’accord avec le soleil plutôt que de l’être avec la cour de Rome » maintinrent la fête de Pâques établie selon le calendrier julien, tandis que les catholiques adoptèrent le calendrier du pape Grégoire XIII, dit calendrier grégorien.

Voilà pourquoi l’église catholique, fonctionnant sur un calendrier différent de celui qu’adoptent les chrétiens orthodoxes restés fidèles au calendrier julien, célèbrent Pâques à une date différente de celle que choisissent leurs frères orthodoxes.

Gérard Leroy

Voyages associés

La Pâque orthodoxe en BucovineCircuit 8 jours

Pèlerinage œcuménique en Roumanie. Pèlerinage chrétien en Roumanie à l'occasion de la Pâques orthodoxe. Participation à la liturgie pascale orthodoxe et au grand repas de Pâques, partage des traditions locales avec les habitants...Visite des monastères de Dragomirna, Sucevita (où vous assisterez à l'office de la Résurrection), Moldovita, des églises de Arbore et de Patrauti...

du 13 au 20 avr. 2020

Pèlerinage en Géorgie, une tradition chrétienne originalePèlerinage 10 jours

Pèlerinage en Géorgie. Pèlerinage chrétien en Géorgie, visite de Tbilissi, Bodbé, Sighnaghi, Nekressi, Gremi, cathédrale Saint-Georges d'Alaverdi, monastère David Garedja (sous réserve), Ananouri, Gudauri, Kazbegui, Guerguétie, Uplistsikhé, Ubisa, Ghélati, Motsameta, Koutaïssi, Vardzia, Khertvisi, Borjomi,...

du 10 au 19 juin 2020

Pèlerinage les monastères de l'Arménie sacrée : aux origines de la chrétientéPèlerinage 9 jours

Pèlerinage en Arménie. Pèlerinage chrétien en Arménie. Visite d'Erevan, monastères de Hovhannavank, Marmachen, Haghbat, Sanahin, Gochavank, Haghartsine, Kètcharis...Au bord du lac Sevan, le monastère d'Avrivank, au pied du Mont Ararat le monastère de Khor Virap. Découverte aussi de la citadelle de Garni, du monastère rupestre de Guéghard...

du 21 au 29 sept. 2020

La République de Macédoine du Nord, une culture chrétienne millénairePèlerinage 9 jours

Pèlerinage en République de Macédoine du Nord. Pèlerinage chrétien en République de Macédoine du Nord, avec accompagnement d’un prêtre catholique et d’un prêtre orthodoxe macédonien. Visite d'Ohrid, Skopje, la maison-mémorial de Mère Teresa, monastères de Lesnovo, Vodocha, Zrze..., Bitola, Heraclea Lyncestis...

du 24 sept. au 2 oct. 2020