Pèlerinage événement en Terre sainte avec les Franciscains

Jérusalem - Israël © iStock
Jaffa, Tel Aviv - Israël © iStock
Nazareth - Israël © iStock
Montfort - Israël © iStock
Saint-Jean d'Acre - Israël ©Getty Images
Château de Montfort - Israël ©Getty Images
Mont Thabor - Israël ©Getty Images
Sepphoris - Israël ©Getty Images
Ruines de Capharnaüm, Israël ©Getty Images
Mont des Béatitudes - Israël ©Getty Images
Jéricho - Israël ©Getty Images
Lieu de baptême de Jésus, Qasr el Yahud - Israël ©Getty Images
Jérusalem - Israël ©Getty Images
Mont des Oliviers, Jérusalem - Israël ©Getty Images
Eglise Sainte-Anne, Jérusalem - Israël ©Getty Images
Mur des Lamentations, Jérusalem - Israël ©Getty Images
Basilique de la nativité, Béthléem - Israël ©Getty Images
Abou Gosh - Israël ©Getty Images
Nazareth - Israël © GettyImages
Vallée du Jourdain, Jericho - Palestine © GettyImages
Vue sur Jérusalem et la tour de David- Israël © GettyImages
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes

Pèlerinage en Israël et Palestine à l’occasion du 8ème centenaire de la rencontre de saint François et du sultan d’Egypte

Du 9 septembre 2019 au 17 septembre 2019

Pèlerinage 9 jours - 8 nuits

Saint François voulait convertir le sultan ou vivre le martyre. Il n’ a rien eu de tout cela. Après avoir quitté le camp des croisés, il a franchi les lignes ennemies, a été arrêté puis conduit vers le sultan. Celui-ci l’a accueilli. François a découvert la valeur de l’amitié et du respect mutuel. Le pape François rappelle souvent l’importance du dialogue interreligieux. Au cours de ce pèlerinage, nous visiterons des lieux symboliques, nous rencontrerons des fidèles des différentes religions présentes en Israël et Palestine, et nous nous interrogerons sur la manière dont nous vivons toutes nos rencontres. En disciples de François, nous portons la conviction que cet homme du XIIIe siècle peut nous ouvrir des chemins pour aujourd’hui. François nous invite à oser la rencontre avec celui qui est différent, à nous laisser surprendre, à nous laisser déplacer et, dans ce mouvement, à découvrir le Christ vivant qui se donne à travers l’autre. 

Points forts

  • un pèlerinage organisé par les frères franciscains pour revivre cet événement prophétique ;
  • de nombreuses rencontres organisées sur place ;
  • la visite du nouveau musée Terra Sancta.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Tel Aviv, Haïfa

Paris : accueil à l'aéroport et envol pour Tel Aviv.
A l'arrivée, transfert vers notre hébergement.
Dîner et nuit à Haïfa ou les environs.

2 Saint-Jean d'Acre, le château de Montfort, Nazareth

(Environ 100 km)
Nous partirons ce matin à la découverte de Saint-Jean d'Acre, lieu où saint François foula l'Orient pour la première fois en 1219. Enlevée aux musulmans en mai 1104, la ville deviendra dès lors le centre de la puissance chrétienne d'Orient, et le plus grand port de la Palestine franque : c'est en ce lieu que débarquaient les pèlerins venus d'Europe. Les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, moines hospitaliers, s'y installèrent et en firent leur principale base navale en Méditerranée. C'est ainsi que l'ordre donna son nom à la ville qui devint la capitale du royaume et le siège du patriarcat de Jérusalem. Elle fut le dernier îlot de résistance devant les attaques musulmanes de 1291. Les vestiges du complexe fortifié des Hospitaliers donnent une idée des gigantesques fortifications croisées qui furent édifiées. Nous évoquerons bien sûr saint François au cours de notre visite et son souhait en arrivant en Terre sainte de convertir le sultan ou de vivre le martyre. Il n’y eut finalement rien de tout cela mais nous pouvons considérer aujourd'hui qu'il initia le dialogue interreligieux.
Déjeuner.

Nous nous rendrons ensuite au château de Montfort qui fut le quartier général de l'ordre des chevaliers Teutoniques durant les croisades. Perché sur une haute colline au milieu d'une forêt de chênes, il dominait la région méditerranéenne, jusqu'à sa destruction par le sultan mamelouk Baybars à la fin du XIIIe siècle. Les chevaliers Teutoniques ont formé avec les chevaliers du Temple et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem les trois ordres militaires créés en Terre sainte au XIIe siècle pour assurer la protection des pèlerins. Nous arriverons à Nazareth en fin de journée.
Dîner et nuit à Nazareth.

N.B. : le site de Montfort est situé sur un éperon rocheux. Les ruines sont impressionnantes, la nature magnifique mais il faut compter environ 2 heures 15 de marche aller et retour, visite comprise. Prévoir de bonnes chaussures de marche, car le terrain peut être accidenté, de l'eau et un chapeau.

3 Découverte de Nazareth, le mont Thabor, le site archéologique de Sepphoris

(Environ 70 km)
La matinée sera consacrée à la découverte de Nazareth. « Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, chez une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David. Le nom de la vierge était Marie. » (Lc 1.26). C'est donc dans ce petit village de Galilée que "Jésus de Nazareth" passa trente années de sa vie. Nous débuterons notre visite par le musée archéologique et le village où furent mises au jour des maisons semi-troglodytiques contemporaines du Christ puis nous entrerons dans la basilique de l'Annonciation et sa crypte. La basilique moderne date du XXe siècle et a été conçue de façon à enchâsser la grotte de l'Annonciation, là même où Marie reçut la visite de l'Archange Gabriel, et les restes des anciens sanctuaires. Nous verrons les deux baptistères paléochrétiens et l'ancienne synagogue fréquentée par Jésus.
Déjeuner.

C'est à bord d'un taxi que nous monterons au mont Thabor où l'Eglise commémore, depuis l'époque byzantine, le mystère de la Transfiguration. Nous découvrirons le panorama sur la plaine d'Yzréel et la Galilée. Puis nous gagnerons le site de Sepphoris (Zippori), fondé par les Hasmonéens (connus également sous le nom de Maccabées) au IIe siècle avant J.-C., peu après la révolte qu'ils menèrent contre les Séleucides. La révolte des Maccabées est un événement important de l'histoire du judaïsme. Elle est d'ailleurs racontée et commentée dans la Bible grecque d'Alexandrie, la Septante LXX (Maccabées, I et II). Cette révolte politique contre un pouvoir étranger fut aussi une réaction contre l'hellénisme, ainsi qu'une occasion de redéfinir une identité et de renforcer une cohésion autour de la figure du Temple de Jérusalem. Cette identité, toutefois, sera à nouveau bouleversée lors de la destruction du Temple en 70, à la suite de la grande révolte juive contre la domination romaine. Le site conserve les ruines de la ville romaine, principalement un amphithéâtre et des vestiges d'installations hydrauliques (citernes, aqueduc). Les fouilles ont également permis de dégager de magnifiques mosaïques d'époque byzantine, dont l'une a été surnommée la "Mona Lisa de Galilée". A l'époque du Christ, Sepphoris était une ville importante dans la région, contrairement à Nazareth. On pense que saint Joseph y a probablement travaillé.
Dîner et nuit à Nazareth.

4 Les Cornes de Hattin, le lac de Tibériade, Jéricho

(Environ 200 km)
Nous partirons ce matin à l'ouest de la ville de Tibériade pour nous rendre aux Cornes de Hattin, l'un des plus célèbres champs de bataille du Proche-Orient. C'est en ce lieu que les Francs du roi Guy de Lusignan livrèrent bataille le 4 Juillet 1187 et perdirent face aux forces de Saladin. C'est également au cours de cet affrontement que les musulmans arrachèrent aux croisés la Vraie Croix réputée contenir un morceau de la croix sur laquelle Jésus fut crucifié. La perte de cette relique porta un coup fatal aux troupes et à l'entreprise des croisades. Par la suite, les places fortes de Palestine tomberont les unes après les autres aux mains des troupes de Saladin, dont Jérusalem. La prise de cette dernière aura d'ailleurs pour conséquence l'appel à la troisième croisade à laquelle participeront les souverains les plus prestigieux d'Occident : l'empereur Frédéric Barberousse, le roi de France Philippe Auguste et le roi d'Angleterre Richard Cœur de Lion. Nous poursuivrons notre route vers Capharnaüm, ancien port de pêche et bourg agricole à l'époque du Christ. Nous verrons les ruines de la maison de Pierre et de la synagogue (discours sur le Pain de Vie, Jn 6). A Tabgha, nous découvrirons la basilique de la Multiplication des pains et le monastère bénédictin. Un peu plus loin, la "Primauté de Pierre" commémore le miracle de la pêche miraculeuse (Jn 21) et nous rappelle la figure de l'apôtre Pierre (Mt 16, 13-20) originaire de ces lieux. Nous nous rendrons ensuite au mont des Béatitudes avec, en son sommet, une église octogonale symbolisant les huit béatitudes de l'Evangile (Mt 5-7). Les Béatitudes, qui commencent par les mots « Heureux les pauvres d'esprit… », forment la partie la plus connue de ce sermon d'où est également tiré le Notre Père. Pour terminer la journée, nous découvrirons les vestiges de la forteresse de Belvoir qui jouit d'un beau panorama sur la vallée du Jourdain. Erigée en 1140 durant le règne du roi de Jérusalem, Foulques V d'Anjou, cette forteresse, tenue par les Hospitaliers, était une construction majestueuse et puissante.
Déjeuner en cours de visite.
Arrivée à Jéricho. Dîner et nuit à Jéricho.

5 Jéricho, le baptême à Qasr El Yahud, le mont des Oliviers à Jérusalem

(Environ 70 km)
Ce matin, nous partirons à la découverte de l'oasis de Jéricho où Jésus se rendit à plusieurs reprises au cours de son ministère ; il y guérit deux aveugles et c'est là que Zachée lui promit de restituer au quadruple les sommes qu'il avait extorquées (Lc 19). Nous nous rendrons au pied du mont de la Quarantaine (Lc 4, 1-13). Jésus en parle dans la parabole du Bon Samaritain (Lc 10, 29-37). Puis nous longerons la vallée du Jourdain et ferons un arrêt pour évoquer le baptême de Jésus à Qasr El Yahud. Nous poursuivrons à travers le désert de Judée, et en chemin nous marquerons un arrêt pour voir le monastère grec orthodoxe de Saint-Georges Koziba. Quelques moines s’établirent autour de la grotte au IVe siècle à l'endroit même où ils pensaient que le prophète Elie avait été nourri par des corbeaux (1 Rois 17 : 5-6). Nous arriverons à Jérusalem par le mont des Oliviers. De là, nous visiterons le sanctuaire de l'Ascension, le Carmel du Pater où Jésus enseigna le Notre Père à ses disciples (Mt 6, 9-13), Gethsémani et le jardin des Oliviers (Mt 26, 36-56 ; Mc 14, 32-52 ; Lc 22, 39-53) pour faire mémoire de l'angoisse de Jésus avant son arrestation.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Jérusalem.

6 Découverte de Bethléem

(Environ 20 km)
Nous passerons la journée à Bethléem, lieu de naissance présumé de Jésus et, avant lui, du roi David. La ville est très ancienne et compte parmi les lieux les plus peuplés, avec le plus de continuité, depuis le Néolithique. Le matin, nous visiterons le centre de réhabilitation fonctionnelle BASR (Bethlehem Arab Society for Rehabilitation). Cette ONG, fondée en 1960, dispense des soins de santé et de rééducation aux habitants des Territoires palestiniens en situation de handicap, quels que soient le handicap, la classe sociale, le sexe ou la religion de ses patients pour leur permettre une meilleure intégration dans la société. L'organisation promeut l'égalité et le respect de tous dans le droit à la différence. La visite s'achèvera par une rencontre avec son directeur, Monsieur Edmond Shedadeh (sous réserve de sa présence ce jour-là). Nous disposerons ensuite d'un peu de temps libre pour profiter de la ville de Bethléem.
Déjeuner.

L'après-midi, nous visiterons la basilique recouvrant la grotte de la Nativité. Le sanctuaire originel fut édifié au IVe siècle par l'empereur Constantin. Saint Jérôme y a travaillé de nombreuses années, méditant et traduisant les textes bibliques. Nous poursuivrons notre visite au champ des bergers où, selon une antique tradition, ceux-ci apprirent des anges la naissance du Christ.
Dîner et nuit à Jérusalem.

7 Jérusalem

Tôt le matin, nous découvrirons l'esplanade des Mosquées qui abrite le dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa qui constitue également l'emplacement du Temple consacré par les juifs à Yahvé et détruit par les Romains en 70 (visite sous réserve d'autorisation d'accès). Nous gagnerons ensuite le mur occidental du Temple ou Mur des Lamentations.
Déjeuner.

Nous débuterons l'après-midi par la visite du musée Terra Sancta installé dans deux bâtiments franciscains de la Custodie de Terre sainte. Le premier est le couvent de la Flagellation qui abrite les sections multimédia (immersion dans la Via Dolorosa au temps d'Hérode et de la Passion du Christ) et archéologique (collection en provenance des fouilles archéologiques menées par les Franciscains au cours des siècles). Le deuxième est le couvent du Saint-Sauveur où est installée la section historique qui relate les huit cents ans de présence des Franciscains en Terre sainte. La découverte des lieux sera commentée par l'un des frères franciscains attaché à la Custodie. Nous foulerons ensuite le pavement de la Via Dolorosa jusqu'au Saint-Sépulcre et suivrons ainsi l'itinéraire créé par les Franciscains au XIIIe siècle. Le Saint-Sépulcre construit à partir de 326, après la reconnaissance officielle de la religion chrétienne, par l'empereur Constantin, fut érigé sur le site même de la Résurrection du Christ. Le sanctuaire rassemble en son sein l'Anastasis, surmontée d'une coupole, qui abrite le tombeau Christ et le Golgothadula ou mont du Calvaire, lieu de la crucifixion.
Dîner et nuit à Jérusalem.

8 Jérusalem

Le matin, nous nous rendrons à l'église Sainte-Anne, l'une des plus belles églises franques de Terre sainte, élevée à côté de la piscine probatique et sur le site de la maison d'Anne et Joachim, où Marie aurait grandi. Nous rencontrerons ensuite l'un des Pères Blancs qui nous parlera de sa communauté et du désir profond de développer le dialogue interreligieux dans la région (sous réserve). Continuation vers Ein Karem, lieu de mémoire de la Visitation de la Vierge Marie à sa cousine Elisabeth et lieu de naissance de Jean-le-Baptiste. Nous irons également admirer les vitraux de Chagall réalisés au sein de la synagogue de l'hôpital universitaire Hadassah à Ein Kerem. Ils représentent les douze tribus d'Israël. En fin de journée, nous nous rendrons dans le quartier arménien pour assister aux vêpres avec la communauté arménienne en la cathédrale Saint-Jacques (sous réserve).
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Jérusalem.

9 Abou Gosh, vol Tel Aviv / Paris

Sur la route de Tel Aviv, nous ferons un arrêt sur le site d'Abou Gosh. Les croisés identifieront ce lieu avec l'Emmaus des Evangiles et au XIIe siècle, ils y érigèrent l'une des plus belles églises de Terre sainte. Abandonné en 1187 après la défaite des Cornes de Hattin, le site sera offert par l'Empire ottoman à l'Etat français. Reconstruit par les moines de l'abbaye du Belloc et occupé jusqu'en 1953, le monastère est, depuis 1976, habité par des moines bénédictins de la congrégation du mont Olivet. De style roman, d'aspect sobre, l'église est le parfait exemple d'une église construite au XIIe siècle dans la Palestine franque. De magnifiques peintures murales byzantines décorent l'intérieur de l'église.
Déjeuner puis transfert à l'aéroport de Tel Aviv et envol pour Paris sur compagnie régulière.

Dans la mesure du possible, la célébration de l'Eucharistie est assurée au cours de chaque journée de pèlerinage.

Bon à savoir

  • Nous vous proposerons au cours de ce pèlerinage plusieurs rencontres avec des personnes de confession différente qui nous apporteront, chacune à leur façon, un éclairage sur le dialogue interreligieux aujourd'hui en Terre sainte.

  • A Jérusalem, les visites s'effectueront essentiellement sous forme de promenade à pied.

  • Nous vous rappelons que les pourboires aux guide et chauffeur ne sont pas inclus dans le prix de nos pèlerinages mais qu'ils font partie des usages dans les pays du Moyen-Orient. A titre d'information, nous préconisons environ 3 euros/jour/personne pour les guides et environ 1,5 à 2 euros/jour/personne pour les chauffeurs. Chacun reste bien entendu libre de donner selon son appréciation.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels

HAIFA - Satori Hotel (anciennement Art Gallery)

http://www.hotelgallery.co.il/?page_id=738

JERICHO - Jéricho Resort Village 3★

JERUSALEM - Hébergement religieux Soeurs Maronites

http://guesthousejerusalem.com/2016/10/03/foyer-mar-maroun/

NAZARETH - Dan Hamaayan (anciennement Rimonim) 3★

https://www.danhotels.com/NorthHotels/MarysWellNazarethHotel

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire. Toutefois les services proposés peuvent varier.

Transports

Vols sur compagnie régulière El Al Israel Airlines
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
09/09/2019 - 14:45
Tel Aviv-Yafo TLV
09/09/2019 - 20:05
LY324
Tel Aviv-Yafo TLV
17/09/2019 - 17:15
Paris - Charles de Gaulle CDG
17/09/2019 - 21:15
LY325

Compagnies aériennes alternatives : Air France

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 1 895,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 1 895,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +430,00 € / personne

Taxes aériennes au 13 septembre 2018, comprises dans le prix : 268,00 € dont 84,00 € de taxe d'aéroport

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 25 et 30 personnes. Entre 15 et 24 personnes, nous nous réservons le droit de demander un supplément de prix de 75,00 € par personne. Cet éventuel supplément vous serait demandé plus de 30 jours avant le départ, ou lors de votre inscription si celle-ci intervient à moins de 30 jours.

Ce prix est indépendant des fluctuations Euro/Dollar.

Ces prix comprennent :

  • l'accueil et l'assistance à l'aéroport de Paris le jour du départ ;
  • les vols Paris / Tel Aviv (aller et retour) en classe économique et sur vols réguliers ;
  • les taxes aéroports ;
  • les transferts aéroport / hébergement / aéroport ;
  • l'autocar climatisé et de bon confort durant le pèlerinage ;
  • l'hébergement en pension complète du dîner du premier jour au déjeuner du neuvième jour (selon les horaires d'avion) ;
  • la présence des accompagnateurs franciscains au départ de Paris ;
  • les services d'un guide local francophone quand nécessaire ;
  • toutes les visites et excursions mentionnées au programme ;
  • les entrées dans les sites, musées et monuments mentionnés au programme ;
  • l'assurance assistance-rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les boissons, pourboires aux guides et chauffeurs, frais personnels, dons ;
  • le port des bagages ;
  • l'assurance annulation - bagages - interruption de séjour ;
  • tout ce qui n'est pas mentionné dans « ces prix comprennent ».

Informations pratiques

Israël

Formalités pour les ressortissants français : votre passeport doit être valide 6 mois après la date retour de votre voyage. Aucun visa n'est nécessaire pour les ressortissants français. La présence d'un tampon libanais sur le passeport, officiellement acceptée, peut entraîner de sérieux ralentissements à l'entrée dans le pays.
Pour la confirmation des réservations dans les hôtels, des informations mentionnées sur votre passeport (N°, date et lieu de naissance etc.) vous seront demandées environ 45 jours avant le départ.
Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade d'Israël - 3, rue Rabelais 75008 Paris - Tel : 01.40.76.55.00 - Site web : http://embassies.gov.il/paris/Pages/default.aspx

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est d'une heure de plus par rapport à la France toute l'année (hormis quelques jours dans l'année + 2 heures).

Climat : Israël jouit d'un été long, chaud et sec (avril-octobre) et d'un hiver généralement tempéré (novembre-mars) avec un climat plus frais et plus humide dans les régions montagneuses telles qu'à Jérusalem et Safed. Cependant les mois de décembre, janvier et février peuvent offrir des journées ensoleillées.

Santé : la situation sanitaire est bonne et il n'y a pas à prendre de précautions particulières. Aucun vaccin n'est obligatoire à l'entrée en Israël. Certains mois, les températures sont élevées, il est donc recommandé de boire beaucoup d'eau. Certains sites sont dépourvus d'ombre, n'oubliez pas de prévoir de quoi vous protéger du soleil : chapeau, lunettes de soleil, brumisateur et crème solaire.

Repas : les restaurants en Israël proposent une nourriture saine mais qui peut sembler peu variée.

Tenue vestimentaire : d'avril à octobre, nous vous conseillons d'emporter des vêtements légers et pratiques, en coton, sans oublier un lainage pour le soir. De novembre à mars, des vêtements de demi-saison, un manteau léger ou une veste chaude et un imperméable. Privilégiez des chaussures confortables pour les visites des sites.
Recommandations vestimentaires : en particulier dans les lieux de culte, il convient de respecter un code vestimentaire strict : on doit avoir le torse et les épaules couverts, les shorts et les jupes doivent descendre au-dessous du genou.

Electricité : les normes européennes sont en vigueur (220V/ 50Hz). La plupart des prises sont à trois dents mais sont souvent adaptées aux prises à deux dents. Par précaution, mieux vaut emporter un adaptateur si vous utilisez des petits appareils électriques.

Pourboires : le pourboire pour les chauffeurs et les guides n'a aucun caractère d'obligation mais il est d'usage, lorsque vous en êtes satisfait, de donner environ 1 € par jour et par personne aux chauffeurs et 2 à 3 € par jour et par personne au guide local.

Téléphone : le réseau téléphonique est bon et permet d'appeler en Europe depuis l'ensemble du pays. Pour appeler en France, composez 00 33 puis les 9 chiffres du numéro de votre correspondant (sans le zéro initial).

Change : la monnaie est le Nouveau Shekel Israélien (ILS) (Shekalim au pluriel) - 1 EUR = 3.95 ILS (juillet 2019). Le Shekel est une monnaie convertible indexée sur le Dollar. On peut changer indifféremment dollars ou euros. Les devises étrangères peuvent être changées dans toute agence bancaire et dans la plupart des hôtels. Les banques sont ouvertes de 08h30 à 12h00 et de 16h00 à 18h00 dimanche, mardi et jeudi. Les cartes bancaires sont d'usage fréquent.

Douane : les formalités de douane sont simples, peu de chose à signaler, et l'importation et l'exportation de devises sont libres.

Visites : en raison d'une affluence grandissante de visiteurs, certains sites font l'objet de files d'attentes importantes que nous ne pouvons pas toujours maîtriser.
Cela concerne essentiellement les lieux saints tel que le Saint-Sépulcre à Jérusalem et la basilique de la Nativité à Bethléem. Il faudra parfois être patient pour accéder à l'intérieur des sites.

Palestine

La visite des sites en Palestine est programmée sous réserve d'un avis favorable du consulat de France à Jérusalem. En cas d'avis défavorable nous remplacerions les visites initialement prévues par celles d'autres sites le territoire israélien.
Cette information vous sera précisée dans votre carnet de voyage, mais elle reste modifiable à tout moment au cours du voyage.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de metéo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Israël

Histoire - Archéologie
- M.JASMIN, Histoire de Jérusalem. Collection Que sais je
- A. DIECKOFF (dir.), Israël, de Moïse aux accords d'Oslo, Le Seuil
- E. BARNAVI, Histoire Universelle des Juifs, Hachette
- R. LEBEAU, Une Histoire des Hébreux, de Moïse à Jésus, Tallandier
- A. LEMAIRE (dir.), Le Monde de la Bible, Folio Histoire, Gallimard
- A. CHOURAQUI, Les Hommes de la Bible, Pluriel
- M. HADAS-LEBEL, Massada, Histoire et Symbole, Albin- Michel
- E. M. LAPERROUSAZ, Les Manuscrits de la Mer Morte, Que sais-je, PUF
- J. DANIELOU, L'Eglise des Premiers Temps, des origines à la fin du IIIe siècle, Le Seuil
- J. GENOT- BISMUTH, Jérusalem Ressuscitée : la bible hébraïque et l'Evangile de Jean à l'épreuve de l'archéologie nouvelle
- I FINKELSTEIN, La bible dévoilée : les nouvelles révélations de l'archéologie, Folio Histoire, Gallimard
- J.-P. VALOGNE, Vie et Mort des Chrétiens d'Orient, des origines à nos jours, Fayard
- M BALARD, Latins en Orient, Nouvelle Clio, PUF
- P DESCHAMPS, Terre sainte romane, Zodiaque
- D. BENSIMON et E. ERRERA, Israéliens, des Juifs et des Arabes, Editions Complexe
- D SOURDEL, L'Islam, Que sais je?, PUF

Histoire contemporaine
- J HALBREICH et C SHYMAN, Israéliens, Palestiniens. Les cinéastes témoignent, Riveneuve, 2015
- J.-P. ALEM, La Déclaration Balfour, aux Sources de l'Etat d'Israël, éd. Complexe
- D. VIDAL et A. GRESH, Palestine 47, un partage avorté, éd. Complexe
- P. HAZAN, La Guerre des Six Jours, la victoire empoisonnée, Editions Complexe
- COLLECTIF, Atlas Historique d'Israël 1948- 1998, Ed. Autrement
- G CORM, Le Proche-Orient éclaté, 1956-2003, Folio histoire, Gallimard
- O HUBAC, Israël-Palestine : un siècle de conflits. Chronologie des relations israélo-palestiniennes de l'appel de sion à l'après-Arafat, Audibert
- A SIGNOLES, Les Palestiniens, Histoire & Civilisations

Guides
- Israël: Jérusalem-Cisjordanie, Bibliothèque du voyageur, Gallimard
- Le grand guide d'Israël, Bibliothèque du voyageur, Gallimard
- Guide Bleu Israël. Cisjordanie - Gaza - Golan
- Terre sainte, Guide Gallimard

Éditions Faton
- Histoire antique hors-série n° 14 - Jérusalem

Les Cahiers de l'Orient
- N°130 : Jérusalem, du passé au présent

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.