La République de Macédoine du Nord, une culture chrétienne millénaire

Eglise Saint-Jean de Kaneo - République de Macédoine du Nord © iStock
Vue sur la ville de Skopje - République de Macédoine du Nord © GettyImages
Centre-ville de Skopje - République de Macédoine du Nord ©Getty Images
Canyon Matka - République de Macédoine du Nord ©Getty Images
Bitola - République de Macédoine du Nord ©Getty Images
Heraclea Lyncestis - République de Macédoine du Nord ©Getty Images
Lac Ohrid - République de Macédoine du Nord ©Getty Images
Monastère Saint-Naum - République de Macédoine du Nord ©Getty Images
Monastère Saint-Jean Bigorski - République de Macédoine du Nord ©Getty Images

Pèlerinage en République de Macédoine du Nord

Pèlerinage 9 jours - 8 nuits Offre exclusive >

La République de Macédoine du Nord, avec son histoire et sa géographie variable, est une région des Balkans qui au fil des siècles, depuis l’Antiquité, a été l’espace de brassage des cultures et des religions. Vous découvrirez les richesses du patrimoine chrétien, et ce depuis les temps apostoliques jusqu’à aujourd’hui : les basiliques de l’Antiquité tardive, les monastères et les églises perchés dans les montagnes dont les fresques et les icônes sont parmi les plus beaux chefs-d’œuvre de l’art orthodoxe. Ce territoire est aussi celui qui a vu naître Mère Teresa. L’hommage du Pape François récemment en visite dans ce pays à celle qui décida un jour de quitter son couvent de Skopje pour aller servir les pauvres, fut l’un des temps forts de son voyage dans les Balkans. Ce pèlerinage sera guidé par le père Jivko Panev, d’origine macédonienne, maître de conférence en histoire des Églises orthodoxes locales et il sera accompagné par le père Daniel Rousseau, prêtre catholique, théologien de l’image.

Points forts

  • l’accompagnement couplé d’un prêtre catholique et d’un prêtre orthodoxe macédonien ;
  • la ville millénaire d'Ohrid et son lac ;
  • l'évocation de mère Teresa native de Skopje et fondatrice des Missionnaires de la Charité ;
  • des rencontres privilégiées tout au long du pèlerinage.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Skopje, premières visites de la ville de Skopje

Paris : accueil à l'aéroport et envol pour Skopje sur vol régulier.
Arrivée en fin de matinée et déjeuner.

Capitale de la République de Macédoine du Nord, Skopje témoigne d'un patrimoine unique entre Orient et Occident. Victime d'un tremblement de terre en 1963, la ville fut presque entièrement reconstruite et dispose d'une richesse architecturale remarquable entre tradition et modernité. Les deux quartiers incontournables de la capitale sont scindés par le fleuve Vardar. Ils offrent un visage différent sur chacune de ses rives. D'une part, la Vieille Ville avec son vieux bazar, ses mosquées, ses caravansérails, ses églises et sa forteresse byzantine et de l'autre, la ville nouvelle que nous découvrirons lors d'une première promenade. Nos pas nous mèneront à la maison-mémorial Mère Teresa, lieu inauguré en 2009 et dédié à la lauréate du prix Nobel de la paix en 1979. Lors de sa visite en République de Macédoine du Nord en 2019, le Pape François rendit hommage à la petite mère des pauvres, cette figure religieuse catholique et humanitaire de renommée mondiale. Nous visiterons la maison-mémorial, édifiée à l’emplacement de l’église dans laquelle la sainte reçut le baptême. Elle abrite des reliques de sainte Mère Teresa, transférées par l’Eglise catholique.
Dîner et nuit à Skopje.

2 L'église Saint-Panteleimon, le canyon de Matka, la grotte sous-marine de Vrelo

(Environ 50 km)
Nous débuterons la matinée par une rencontre avec un membre de la communauté religieuse catholique (sous réserve de disponibilité). Puis, nous gagnerons Nerezi pour y découvrir l église de l'ancien couvent Saint-Panteleimon. Perchée sur l'une des collines qui dominent Skopje, elle conserve de remarquables fresques des XIIe et XIIIe siècles réalisées par des maîtres constantinopolitains de grande qualité.
Déjeuner.

Nous consacrerons l’après-midi à la visite du canyon de Matka, situé à une quinzaine de kilomètres seulement du centre-ville de Skopje. Les longues gorges du canyon sont occupées par un lac artificiel formé par un barrage sur la rivière Treska. Quelques églises et monastères sont dispersés autour de ces gorges. Sur une plateforme naturelle au bord de la rivière se dresse l’église Saint-André. La petite église, de style typiquement byzantin, est tout ce qui subsiste du monastère du même nom, fondé en 1389. Nous gagnerons également le monastère de la Dormition, construit en 1337. Il accueille depuis 1988 une communauté religieuse féminine de l’autoproclamée « Eglise autocéphale de Macédoine ». Une visite en bateau nous permettra enfin de découvrir les alentours du lac et la grotte de Vrelo, grotte sous-marine dont la profondeur de 212 mètres la classe seconde d'Europe. Elle est réputée pour ses formations géologiques, ses stalactites, ses stalagmites et ses deux lacs intérieurs.
Dîner et nuit à Skopje.

3 Le village de Staro Nagoritchané, le monastère de Lesnovo, Berovo

(Environ 230 km)
Nous rejoindrons le village de Staro Nagoritchané, connu notamment pour son église Saint-Georges, dont la construction fut ordonnée par le roi serbe Stefan II Milutin au début du XIVe siècle. L’édifice est décoré de fresques et demeure l’un des plus beaux exemples de l’architecture serbe médiévale. Puis nous gagnerons le monastère de Lesnovo, datant du XIe siècle. Situé sur le versant sud du massif montagneux d'Osogovo, le complexe abritait les reliques de son fondateur, saint Gabriel de Lesnovo, avant d'être déplacées à Veliko Tarnovo, en Bulgarie. Consacrée à l'archange saint Michel, l'église nous dévoilera une iconostase sculptée en bois entre 1811 et 1814 ainsi que de belles fresques et mosaïques datant du XIVe siècle. Au Moyen Age, le monastère de Lesnovo fut, avec Ohrid, l'un des principaux centres intellectuels de l'église orthodoxe slave. Aujourd'hui, le monastère est connu pour son école littéraire et de calligraphie. Nous prendrons ensuite la route pour Berovo, une petite ville située au pied de la montagne de Maléchévo, qui marque la frontière avec la Bulgarie. Situé au cœur de la ville, nous visiterons le charmant monastère de l'Archange-Michel, consacré en 1818, dont les fondations furent creusées en contrebas de la route. Nous découvrirons en son sein la grande icône de Noé, personnage très rarement représenté dans la tradition orthodoxe.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Berovo.

4 Les monastères de Vodocha et Veljusa, le patrimoine ottoman de Bitola

(Environ 270 km)
Ce matin, ceux qui le souhaitent pourront participer à la messe avec la communauté catholique de Strumica (sous réserve).
A quelques kilomètres de là, nous gagnerons le monastère de Vodocha, reconnaissable par son architecture dépouillée de tout artifice. Le complexe monastique, fondé en 1018, est dédié au martyr Léonce de Tripoli, soldat phénicien qui ne craignait pas de prêcher l’Evangile et accusé de prosélytisme. Au centre du monastère, l'église Saint-Léonce est un enchevêtrement de plusieurs églises construites à des époques différentes, du IVe ou Ve siècle jusqu'au XIV siècle. Sur les hauteurs du village de Veljusa, nous rejoindrons ensuite le monastère, construit à la fin du XIe siècle. Consacré à la Vierge Marie (Eleoussa), l'édifice constitue un bel exemple de l'architecture byzantine sur le territoire macédonien. Il compte parmi les monastères les plus importants du pays historiquement ainsi que culturellement. Les fragments de mosaïque recouvrant le sol, l'iconostase en marbre, la fresque de l'autel et la fresque de la coupole représentant Jésus Christ enfant sont les seuls vestiges du décor original. Au commencement, le monastère abritait des frères mais depuis 1996, une communauté de nonnes fait revivre les lieux. Enfin, nous ferons route vers Bitola, deuxième ville du pays derrière Skopje, dotée d'un riche patrimoine ottoman ainsi que d'un bel ensemble urbain de la Belle Epoque.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Bitola.

5 Le site archéologique d'Heraclea Lyncestis, le monastère de Zrze, Ohrid

(Environ 200 km)
A quelques kilomètres de Bitola, les ruines d'Heraclea Lyncestis, ville fondée par Philippe II de Macédoine au IVe siècle avant J.-C., témoignent de la prospérité de cette région à l'époque gréco-romaine. Les mosaïques conservées et l'amphithéâtre intéresseront assurément les passionnés d'archéologie. Nous marquerons ensuite un arrêt au cimetière français de Bitola pour honorer la mémoire des soldats français tombés sur le front d'Orient durant la Grande Guerre.
Déjeuner.

Dans la région de Prilep se dresse le monastère de Zrze (la montée au monastère se fait à pied sur une distance de 300 mètres environ), entouré de falaises et d’une forêt de chênes. Le complexe est situé sur une colline à près de 1 000 mètres d’altitude et offre de splendides vues sur le village de Zrze, la plaine de Pélagonie et le mont Dautica culminant à 2 178 mètres d’altitude. Le monastère fut construit en de nombreuses étapes, sur les ruines d'un sanctuaire chrétien du IVe siècle. L’église de la Transfiguration, le catholicon du monastère, possède un beau portail couvert de fresques et protégé par un auvent en bois. Cette dernière renferme une reproduction de l’icône dite de la « Mère de Dieu pélagonienne » exécutée en 1422. Elle est renommée ainsi pour sa représentation inhabituelle : les traits du visage de la Vierge témoigne d’une grande émotion tandis que le Christ se trouve dans une étonnante position comme s’il effectuait un mouvement rotatif en plaçant sa tête contre celle de sa mère.
Route pour Ohrid. Dîner et nuit à Ohrid.

6 Découverte de la ville d’Ohrid et du monastère de Saint-Naum

(Environ 60 km)
Nous débuterons cette journée par la visite de la ville d'Ohrid qui fut une étape très importante sur la Via Egnatia, la route romaine qui reliait jadis les rivages de l'Adriatique à Constantinople. Siège d'évêché, la ville fut également un centre important de la chrétienté à partir du VIe siècle et le point de départ de l'évangélisation des Slaves. Nous débuterons notre visite par le site archéologique de Plaochnik. Dès l'Antiquité, cette colline abritait les principaux temples d'Ohrid. Ce n'est qu'au IVe siècle, après la christianisation de la région, que les temples devinrent des églises à l'image de l'église Saint-Panteleimon. Nous nous dirigerons ensuite vers l’un des joyaux du pays, l’église Saint-Jean de Kaneo, qui se distingue par sa beauté architecturale. Datant du XIIIe siècle, elle abrite de nombreuses gravures et fresques dont celle d’Erasme d’Antioche, évangélisateur du IVe siècle faisant face à Clément d’Ohrid. Située sur un promontoire, l’église dédiée à l’évangéliste saint Jean, dévoile une magnifique vue panoramique sur le lac d’Ohrid. Considérée comme un chef-d'œuvre de l'architecture byzantine du Ier millénaire, l'ancienne cathédrale Sainte-Sophie abrite des fresques réalisées entre le XIe et le XIVe siècles qui représentent une série de portraits en pied des dignitaires de l’Eglise tels que six papes romains et les plus grands patriarches et archevêques de Constantinople, d’Alexandrie et de Jérusalem. Nous terminerons la matinée par la visite de l'église Notre-Dame-Péribleptos et de sa très belle galerie d'icônes.
Déjeuner.

L'après-midi, nous longerons le lac d'Ohrid, placé sous la protection de l'UNESCO, jusqu'au monastère Saint-Naum, haut lieu de la spiritualité slave et de pèlerinage depuis le IXe siècle. Fondé par saint Naum, disciple de Cyrille et Méthode, le complexe se dresse sur une pointe rocheuse dominant le lac, à quelques mètres seulement de la frontière de l'Albanie. Les restes de saint Naum sont conservés dans une petite chapelle au sein de l’église des Archanges-Gabriel-et-Michel, le catholicon du monastère. Ces reliques font l’objet d’une profonde dévotion. Après la visite, nous profiterons d’une excursion en bateau dans les sources de la rivière Drin noir pour admirer le magnifique cadre dans lequel s’inscrit le monastère Saint-Naum.
Retour à Ohrid. Dîner et nuit à Ohrid.

7 Les monastères Saint-Georges et Saint-Jean Bigorski, retour à Skopje

(Environ 200 km)
Ce matin, nous parviendrons au petit village de Rajcica dans lequel se trouve le monastère Saint-Georges, qui doit son nom à la réplique de la précieuse icône de saint Georges terrassant le dragon. Le complexe fut fondé au XIVe siècle et reconstruit au XIXe siècle. Cet édifice religieux, plus petit, n’en demeure pas moins intéressant, notamment grâce à ses fresques en excellent état de conservation. Depuis 2001, le monastère accueille une communauté de religieuses qui fournissent une partie des broderies des vêtements liturgiques portés par les évêques orthodoxes de la République de Macédoine du Nord, de Grèce, de Bulgarie, de Serbie et du Patriarcat œcuménique de Constantinople. Nous gagnerons ensuite l’un des plus importants lieux de culte orthodoxe du pays, le monastère Saint-Jean Bigorski. Situé à flanc de montagne dans le parc national de Mavrovo, le monastère aurait été fondé en 1020, suite à la découverte d’une icône représentant saint Jean-Baptiste. Après l’invasion ottomane du XVIe siècle, le complexe fut en grande partie détruit et l’icône disparut. La reconstruction ne débuta qu’au XVIIIe siècle. L’icône de saint Jean-Baptiste serait alors miraculeusement réapparue en 1850, à l’emplacement de l’actuelle église Saint-Jean-Baptiste. L’iconostase réalisée au XIXe siècle en bois sculpté constitue la pièce maîtresse du lieu. Elle est composée de plus de 700 motifs illustrant avec finesse un nombre important de scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament. Nous rencontrerons notamment l'archimandrite Parthénius, abbé du monastère (sous réserve de disponibilité). Puis nous ferons route vers Skopje.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Skopje.

8 Journée de visites à Skopje et ses environs

(Environ 70 km)
Ce matin, nos pas nous mèneront sur les traces de deux monastères du XIVe siècle. Nous gagnerons tout d’abord le monastère de Marko, situé sur le versant sud du mont Vodno. L’endroit fut l’un des rares édifices chrétiens préservés lors de la conquête de Skopje par les Ottomans en 1392. Puis nous nous rendrons au monastère Saint-Nicétas dédié à saint Nicétas de Rémésiana, évêque de Serbie au début du Ve siècle. Ce dernier est considéré comme l’un des pères fondateurs de l’Eglise orthodoxe roumaine. L’architecture de l’édifice est très représentative de l’époque et typiquement byzantine. Sur la rive nord du Vardar, nous partirons ensuite à la découverte de la Vieille Ville de Skopje qui abrite le plus grand bazar des Balkans, en dehors d'Istanbul. Il s'agit du seul quartier ancien de la capitale à avoir largement été épargné par le tremblement de terre de 1963. Nous verrons la mosquée Mustafa Pacha (visite extérieure) construite en 1492, l'un des plus beaux exemples d'architecture ottomane en Macédoine du Nord. L'église orthodoxe Saint-Sauveur est particulièrement connue pour son iconostase du XIXe siècle, chef-d’œuvre d'ébénisterie, qui présente des scènes bibliques dans lesquelles la plupart des personnages sont revêtus de costumes locaux. Nous retrouverons dans la cour de l'église la tombe du héros national Gotsé Deltchev. Puis nous irons à l'église Saint-Dimitri qui fut la cathédrale de Skopje du XVIIIe siècle jusqu'au milieu du XIXe siècle et nous passerons devant la forteresse qui se dresse sur une colline dominant la ville et la vallée du Vardar.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Skopje.

9 Vol Skopje / Paris

Transfert à l'aéroport et vol retour vers Paris sur vol régulier.
Déjeuner libre.

Dans la mesure du possible, la célébration de l'Eucharistie est assurée au cours de chaque journée de pèlerinage.

Bon à savoir : ce pèlerinage requiert une bonne condition physique. Nous vous recommandons de vous munir de bonnes chaussures de marche à semelle épaisse et antidérapante pour la visite de certains sites tel que le canyon de Matka. Nous vous conseillons d'emporter également un foulard pour se couvrir la tête lors des visites d'églises. Il est nécessaire d'éviter le port de short et débardeur ; les pantalons longs pour les hommes et les jupes pour les femmes sont fortement recommandés.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels

BEROVO - Manastir 4★

http://www.hotelmanastir.com.mk/en

BITOLA - Epinal 4★

http://www.hotelepinal.com/

OHRID - Park Lakeside 4★

http://parklakesidehotel.com/

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire. Toutefois les services proposés peuvent varier.

Transports

Vols sur compagnie régulière Austrian Airlines
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
24/09/2020 - 06:55
Vienne VIE
24/09/2020 - 09:00
OS420
Vienne VIE
24/09/2020 - 10:15
Skopje SKP
24/09/2020 - 11:50
OS779
Skopje SKP
02/10/2020 - 12:35
Vienne VIE
02/10/2020 - 14:10
OS780
Vienne VIE
02/10/2020 - 15:05
Paris - Charles de Gaulle CDG
02/10/2020 - 17:10
OS409

Compagnies aériennes alternatives : Lot Polish Airlines, Aegean

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 1 850,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 1 850,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +310,00 € / personne
Offre exclusive

Si vous vous inscrivez seul tout en souhaitant partager votre chambre d'hôtel et si aucun autre voyageur ne peut partager avec vous, Terre Entière a le plaisir de vous offrir le montant du supplément chambre individuelle.

Taxes aériennes au 15 juillet 2019, comprises dans le prix : 148,00 € dont 112,00 € de taxe d'aéroport

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 20 et 24 personnes. Entre 10 et 19 personnes, nous nous réservons le droit de demander un supplément de prix de 75,00 € par personne. Cet éventuel supplément vous serait demandé plus de 30 jours avant le départ, ou lors de votre inscription si celle-ci intervient à moins de 30 jours.

Ces prix comprennent :

  • l'accueil et l'assistance à l'aéroport de Paris le jour du départ ;
  • les vols réguliers internationaux ;
  • les taxes aéroports ;
  • les transferts aéroport / hébergement / aéroport ;
  • l'autocar climatisé et de bon confort selon le programme et quand nécessaire ;
  • l'hébergement en pension complète du déjeuner du premier jour au petit-déjeuner du neuvième jour (selon les horaires d'avion) ;
  • la présence d' un accompagnateur spirituel Terre Entière de Paris à Paris ;
  • la présence du père Jivko, guide local francophone et prêtre orthodoxe ;
  • toutes les visites et excursions mentionnées au programme ;
  • les entrées dans les sites, musées et monuments mentionnés au programme ;
  • l'assistance rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • le déjeuner du dernier jour ;
  • les boissons ;
  • le port des bagages ;
  • les pourboires usuels au guide local et au chauffeur ;
  • les dépenses personnelles ;
  • l'assurance optionnelle bagages, annulation et interruption de séjour ;
  • tout ce qui n'est pas mentionné dans « Ces prix comprennent ».

Informations pratiques

Macédoine du Nord

Formalités pour les ressortissants de l'Union européenne : un passeport en cours de validité ou une carte d'identité, dont la validité couvre au moins la durée du séjour, est nécessaire. Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de cinq ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée. Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : Ambassade de Macédoine du Nord - Fonctions consulaires assurées par l'Ambassade - 5, Rue de la Faisanderie 75116 Paris - Tel : 01.45.77.10.50 - Adresse mail : paris@mfa.gov.mk

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Change : la devise en République de Macédoine du Nord est le Denar. 1 EUR = environ 61 MKD (janvier 2020). Il y a des distributeurs de billets et des bureaux de change dans les villes et les paiements par carte bancaires sont possibles chez certains commerçants.

Heure locale : le décalage horaire est de une heure de plus par rapport à la France. Quand il est midi à Paris, il est 13 h en Macédoine, été comme hiver.

Climat : le climat est de type continental, sauf dans le sud où il a une tendance méditerranéenne. Le printemps et l'automne sont les meilleures périodes pour visiter le pays. Les températures sont de l'ordre de 10 à 20°C à ces périodes avec des soirées plus fraîches. Nous vous conseillons de prévoir un lainage et une paire de chaussures confortables.

Repas : la nourriture est saine mais peu variée.

Santé : aucune vaccination n'est obligatoire. Outre vos médicaments si vous suivez un traitement, emportez une petite pharmacie de voyage qui comportera les soins de première nécessité pour coupures, brûlures, piqûres d'insectes, maux de tête, embarras gastriques et intestinaux. Munissez-vous également de crème solaire.

Téléphone : pour téléphoner en France, composer le 00 33 et les 9 chiffres de votre correspondant (sans le zéro initial).

Électricité : le courant électrique est de 120/220 volts.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de météo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

 24 sept. - 2 oct. 2020
A partir de
1 850 €
Tarif TTC par personne

Pèlerinage de
9 jours

Petit groupe de
10 à 24 participants

Autres départs

Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes