Pèlerinage en Géorgie, une tradition chrétienne millénaire et originale

Ananouri - Géorgie © iStock
Vue panoramique de Tbilissi - Georgie © GettyImages - Niparat Kamkaew
Monastère de Samtavro - Georgie © Thinkstock
Signagi, Géorgie © iStock
Place à Tbilissi - Géorgie © GettyImages
Vue panoramique de Vardzia dans la Erusheti Mountain - Géorgie © GettyImages
Ruisseau de montagne près de Vardzia - Géorgie © GettyImages
Eglise de Gremi - Géorgie © T.Leddet
Monastère de Jvari, Mtskheta - Géorgie © Thinstock
Vue aérienne de Mtskheta - Géorgie © GettyImages

Pèlerinage en Géorgie

Pèlerinage

Certaines informations de ce voyage sont en cours de finalisation

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les informations manquantes seront complétées sur le site.

Enclavée entre la mer Caspienne, la mer Noire et les mythiques montagnes du Caucase, la Géorgie s'enorgueillit d'un patrimoine architectural exceptionnel au milieu d'une nature préservée. Son peuple chaleureux est l'héritier d'une tradition chrétienne millénaire et originale : l'Eglise orthodoxe apostolique autocéphale est l'une des Eglises les plus anciennes, fondée par l’apôtre André. Elle s'honore d'avoir adopté le christianisme comme religion d'Etat dès la première moitié du quatrième siècle, peu après l'Arménie. Vous mettre à sa découverte vous plongera dans les bouleversements historiques de l'identité chrétienne d'hier et d'aujourd'hui. « Vous êtes dans le monde et vous n'êtes pas du monde ! »
Partez sur les traces de sainte Nino et des treize Pères syriens fondateurs du monachisme géorgien, découvrez un christianisme qui a généré un fort sentiment d'identité nationale et l'a sauvé malgré les occupations et les tentatives d'assimilation. L'histoire et les joyaux architecturaux de ce peuple ne pourront que vous interroger : comment l'Eglise - les Eglises - peuvent-elles être, selon les mots du Concile "Gaudium et Spes", joie et espérance pour le monde ?

Points forts

  • la tombe de sainte Nino à Bodbé ;
  • le monastère de Ghélati, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO ;
  • Vardzia, la ville troglodyte la plus importante du Caucase ;
  • l'ancienne capitale Mtskheta.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Tbilissi

Paris : accueil à l'aéroport et envol pour Tbilissi sur vol régulier (un repas vous sera servi à bord).
A notre arrivée, transfert à l'hôtel et nuit.

2 Journée de visite à Tbilissi

Tbilissi, la capitale de la Géorgie, est une ville multiculturelle située depuis quinze siècles au croisement des routes caravanières, c'est la clé du Caucase. Nous nous rendrons tout d'abord dans le quartier Havlabari (quartier arménien) dans lequel se dresse la nouvelle cathédrale de la Trinité (ou Sameba). Construite en 2004, Sameba est la plus haute et la plus large cathédrale du Caucase. Elle est le siège du patriarcat géorgien. Puis, nous arpenterons le vieux Tbilissi, l'âme de la ville, avec ses maisons faites de petits balcons et de cours intérieures, et nous verrons une église orthodoxe, une synagogue, une mosquée, témoignages vivants de la diversité confessionnelle et ethnique de la ville. Nous poursuivrons notre visite par la découverte de l'église de Metekhi datant du XIIIe siècle. Posée sur un piton rocheux qui domine la rivière Koura, elle se dresse à proximité de la statue du roi Vakhtang Gorgasali, l'un des fondateurs de la Géorgie, face à la colline de Sololaki et aux quartiers historiques de la ville. Nous prendrons alors le téléphérique pour monter à la forteresse Narikala depuis laquelle nous pourrons observer une vue panoramique de la ville. Nos pas nous mèneront jusqu'au quartier Abanotubani dans lequel se situent les bains Orbéliani décorés dans le style persan, et fréquentés, naguère, par Pouchkine et Alexandre Dumas. Nous passerons par la cathédrale Sioni (XIIIe siècle), haut lieu de la vie religieuse géorgienne, avant de visiter l’église d’Anchiskhati, la plus ancienne de Tbilissi (VIe siècle). Nous visiterons également, au cours de la journée, le musée national qui possède les plus beaux trésors archéologiques du pays, dont les objets d’art de "l’or de Colchide". Une partie du trésor de Vani, capitale antique de la Colchide, est aujourd’hui visible au musée.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Tbilissi.

3 Bodbé et sainte Nino, Sighnaghi, le complexe monastique de Nekressi, la région viticole de Gremi

(Environ 210 km)
Ce matin, nous nous rendrons au monastère de sainte Nino, à Bodbé. Lieu de pèlerinage pour les Géorgiens, l'église datant du IXe siècle conserve notamment des fresques représentant les treize Pères syriens évangélisateurs. C'est dans ce sanctuaire que repose le corps de Nino de Cappadoce qui, en l'an 337, convertit la Géorgie au christianisme. Nous nous promènerons ensuite à Sighnaghi, ville historique du XVIIIe siècle, entourée de remparts d'où s'ouvre une vue sur la vallée Alazani et le grand Caucase. Nous terminerons la matinée dans un domaine viticole familial où nous dégusterons les vins locaux directement à partir du "kvevri", une grande jarre mise en sous-sol utilisée pour la vinification.
Déjeuner au domaine et atelier de préparation de khachapuri, le fameux pain au fromage géorgien.

Nous poursuivrons par la visite du complexe monastique de Nekressi, à l'orée des forêts du Grand Caucase, qui comprend notamment une petite église du IVe siècle, un palais épiscopal des VIIIe et IXe siècles, et une église du VIIe siècle avec des fresques du XVIe siècle. Puis nous découvrirons Gremi, ancienne capitale de la Kakhétie, riche région viticole à l'est de la Géorgie. Détruite par Shah Abbas au XVIIe siècle, il reste une église ornée de fresques du XVIe siècle.
Dîner et nuit à Telavi.

4 La cathédrale d'Alaverdi, les monastères troglodytiques de David Garedja

(Environ 260 km)
Nous visiterons ce matin la cathédrale Saint-Georges d’Alaverdi, l’une des trois grandes cathédrales géorgiennes du XIe siècle avec Svétitskhovéli à Mtskheta et Bagrati à Koutaïssi. Considérée comme l’un des trois piliers symboliques de l’histoire géorgienne, Alaverdi est restée durant presque un millénaire la plus haute église du pays avec son clocher culminant à cinquante mètres. Nous quitterons Alaverdi pour rejoindre le semi-désert de David Garedja, steppe située aux confins du pays, à la frontière avec l'Azerbaïdjan. La région, aux accents lunaires, déploie de splendides dégradés allant du jaune à l'ocre vif. C'est ici que David, l'un des treize Pères syriens, vint fonder au VIe siècle l'un des complexes monastiques les plus importants de Géorgie, composé de trois monastères troglodytiques. Nous y visiterons le monastère de Lavra.
Retour à Tbilissi.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Tbilissi.

5 Le complexe fortifié d' Ananouri, la ville de montagne de Kazbegui, l'église de Guerguétie, Gudauri

(Environ 200 km)
La grande route militaire de Géorgie, principale voie d'accès vers la Russie, nous conduira à travers les contreforts du Grand Caucase, le long de l'Aragvi, jusqu'au complexe fortifié d'Ananouri. Aujourd'hui admirablement situé au bord d'un lac artificiel, il fut édifié au XVIIe siècle, et comprend deux églises, dont une au décor architectural extérieur remarquable, étroitement enserrées par des murailles crénelées. Nous nous rendrons ensuite à Kazbegui (Stepantsminda), ville de montagne proche de la frontière russe. Nous nous arrêterons en cours de route au col de la Croix pour profiter d'une vue spectaculaire sur la chaîne du Caucase environnante. Puis nous visiterons l'église de la Trinité de Guerguétie (2 170 mètres d'altitude), érigée à flanc de colline au XIVe siècle au pied du mont Kazbek et semblant suspendue entre ciel et terre. En fin de journée, nous rejoindrons Gudauri (2 196 mètres d'altitude), station située sur le versant sud de la chaîne du Grand Caucase.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Gudauri.

6 Gori, la ville troglodyte d'Uplistsikhé, le monastère Saint-Georges d'Ubisa

(Environ 350 km)
Nous prendrons ce matin la route vers la ville de Gori, où nous ferons une halte. Fondée par David le Bâtisseur au XIIe siècle, elle fut la ville natale de Iossif Djougachvili alias Joseph Staline. Nous rejoindrons la ville troglodyte d'Uplistsikhé. Installé sur la rive de la Koura, le site fut occupé dès le VIIe avant J.-C. La ville, christianisée au IVe siècle après J.-C., connut alors un développement important en tant qu'étape sur la route des caravanes, lisible encore dans la densité et la diversité de ces monuments. Construit au IXe siècle, le monastère Saint-Georges d'Ubisa compte parmi les plus intéressants du pays notamment pour ses peintures murales mêlant traditions géorgiennes et byzantines. Datant du XIVe siècle, ce décor est considéré comme l'un des mieux conservés et l'un des plus homogènes de Géorgie.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Tskaltubo.

7 Les monastères de Ghélati et Motsameta, l'ancienne capitale Koutaïssi, Akhaltsikhé

(Environ 220 km)
Nous débuterons la journée par la visite du complexe monastique de Ghélati, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Situé sur une colline verdoyante, le monastère fut fondé par le roi David IV le Constructeur au XIIe siècle, et doté d'une université longtemps considérée comme le centre intellectuel du royaume. L'église de la Nativité de la Vierge est le chef-d'œuvre de cet ensemble. Elle abrite une magnifique mosaïque byzantine du XIIe siècle représentant la Vierge, l'Enfant et les archanges Michel et Gabriel et des fresques datées des XVIe et XVIIe siècles. Avant de rejoindre Koutaïssi, nous ferons un arrêt à Motsameta, monastère perché sur un piton rocheux entouré de montagnes, à la sortie d'une forêt de buis. Située au cœur de la Géorgie occidentale, Koutaïssi est chargée d'histoire. Ancienne capitale de la Colchide (IIIe siècle avant J.-C.) puis de la Géorgie médiévale du Xe au XIIe siècle, dont elle fut l'un des grands centres culturels, elle est aujourd'hui la seconde ville du pays. Nous nous promènerons dans la Vieille Ville de Koutaïssi avec son marché.
Route pour Akhaltsikhe, qui fut autrefois le chef-lieu d'un "pachalik" sous l'Empire ottoman.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Akhaltsikhé.

8 La ville troglodyte de Vardzia, la forteresse de Khertvisi, le palais de Rabati

(Environ 140 km)
Aujourd'hui, nous descendrons vers la frontière turque pour y découvrir Vardzia, la ville troglodyte la plus importante du Caucase. Fondée en partie par la grande reine géorgienne, Tamar, la ville fut à la fois un centre monastique, intellectuel et militaire dès le XIIe siècle. Ruinée par la guerre et les séismes, elle se présente comme une ville labyrinthique, creusée sur la paroi d'une gigantesque colline où s'enchevêtrent grottes aménagées, passages souterrains, ainsi qu'une église décorée de peintures murales remarquables datées du XIIe siècle. Sur le chemin, nous ferons un arrêt à Khertvisi où se situe une forteresse isolée et grandiose, construite au carrefour de deux canyons, là où la rivière Paravani vient se jeter dans la Koura. Centre à la fois militaire et de négoce dès le XIe siècle, Khertvisi déclina au XIXe siècle sans pour autant perdre de sa superbe. Nous poursuivrons notre découverte au complexe de Rabati, ancien palais de l'époque où la ville était un "pachalik" ottoman et multiculturel.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Akhaltsikhé.

9 La ville thermale de Borjomi, Mtskheta et la spiritualité roumaine, et le monastère de Samtavro

(Environ 220 km)
En début de matinée, nous nous rendrons à Borjomi, ville connue pour son eau minérale. Nous nous promènerons et visiterons le parc thermal. Puis, nous rejoindrons Mtskheta qui fut la capitale du royaume d'Ibérie (IVe siècle avant J.-C. / Ve siècle après J.-C.), mais aussi le lieu de conversion au christianisme de la famille royale par sainte Nino, et enfin le siège de l'église de Géorgie jusqu'au XIIe siècle. Avant de visiter ce que d'aucuns considèrent comme le cœur spirituel de la Géorgie chrétienne, nous nous arrêterons à l'église de la Croix (Djvari). Cette petite église, à l'architecture remarquable, fut bâtie au VIe siècle, au sommet de la colline sur laquelle sainte Nino avait dressé sa croix. Elle est encore aujourd'hui, le symbole de la Géorgie chrétienne. Au centre de Mtskheta, entourée par des murailles crénelées du XVIIe siècle, se dresse l'imposante cathédrale de Svétitskhovéli, haut lieu du christianisme géorgien, édifiée au XIe siècle à l'emplacement d'une petite église de bois. Cette église majestueuse possède de belles peintures murales. Notre dernière visite sera le complexe monastique de Samtavro (XIe siècle). Il s'agit du premier endroit où sainte Nino s'est installée après son arrivée en Géorgie et où se trouvent les tombes des premiers rois, et reines chrétiens du pays.
Retour à Tbilissi.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à Tbilissi.

10 Vol retour Tbilissi / Paris

Transfert à l'aéroport et vol retour vers Paris sur vol régulier.

Dans la mesure du possible, la célébration de l'Eucharistie est assurée au cours de chaque journée de pèlerinage.

Bon à savoir : ce pèlerinage requiert une bonne condition physique. Nous vous recommandons de vous munir de bonnes chaussures de randonnée à semelle épaisse et antidérapante pour la visite de certains sites tels qu'Uplistsikhé et Vardzia, d'un chapeau, de lunettes de soleil et de crème solaire. Nous vous conseillons d'emporter également un foulard pour se couvrir la tête lors des visites d'églises. Il est nécessaire d'éviter le port de short et débardeur ; les pantalons longs pour les hommes et les jupes pour les femmes sont fortement recommandés.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels

AKHALTSIKHE - Lomsia 3★

GUDAURI - Carpe Diem 3★

http://carpediem.ge/

TBILISSI - KMM 3★

http://kmm.ge/en/

TELAVI - Savaneti 4★

http://www.savaneti.com/en/

TSKALTUBO - Spa Resort 3★

http://sanatoriumi.ge/

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire. Toutefois les services proposés peuvent varier.

Détails du prix

Ce programme comprend :

  • l'accueil et l'assistance à l'aéroport de Paris le jour du départ ;
  • les vols réguliers internationaux ;
  • les taxes aéroports ;
  • les transferts aéroport / hébergement / aéroport ;
  • l'autocar climatisé et de bon confort selon le programme et quand nécessaire ;
  • l'hébergement en pension complète du petit-déjeuner du deuxième jour au petit-déjeuner du dixième jour ;
  • une bouteille d'eau par jour et par personne ;
  • la présence d'un accompagnateur spirituel Terre Entière de Paris à Paris, ainsi que d'un guide local francophone ;
  • une dégustation de vin dans un domaine familial ;
  • un atelier de préparation de khachapuri, pain au fromage géorgien ;
  • toutes les visites et excursions mentionnées au programme ;
  • les entrées dans les sites, musées et monuments mentionnés au programme ;
  • l'assistance rapatriement.

Ce programme ne comprend pas :

  • les boissons autres que celles mentionnées plus haut ;
  • le port des bagages ;
  • les pourboires usuels au guide local et au chauffeur ;
  • les dépenses personnelles ;
  • l'assurance optionnelle bagages, annulation et interruption de séjour ;
  • tout ce qui n'est pas mentionné dans « Ces prix comprennent ».

Informations pratiques

Géorgie

Formalités pour les ressortissants français : un passeport en cours de validité et valable 6 mois après la date de retour du voyage est nécessaire.
Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade de Géorgie (fonctions consulaires assurées par l'ambassade) - 104, avenue Raymond Poincaré 75116 Paris - Tel : 01.45.02.16.16 - Site web : http://www.ambassadegeorgie.fr/

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est de 3 heures en plus par rapport à la France en hiver, et de 2 heures en été.

Climat : la meilleure période pour se rendre en Géorgie est l'été, de mai à septembre. En juin, le climat est doux et ensoleillé, les températures pourront varier entre 15 et 25°C dans la journée, mais en altitude les nuits seront fraîches. C'est pourquoi nous vous conseillons d'emporter des vêtements chauds.

Santé : il est recommandé de ne pas boire d'eau du robinet et de ne pas manger de fruits non pelés. Il est en outre conseillé, en plus de vos médicaments habituels, d'emporter une pharmacie bien fournie : remèdes contre les troubles intestinaux, d'antalgiques, crème antibiotique, crème contre les piqûres d'insectes, crème solaire, collyre, antibiotique à large spectre, pansements, etc. Aucun vaccin n'est exigé mais il est préférable d'être à jour des rappels de vaccinations hépatite A et B, et DT-Polio.
Par ailleurs, certains médicaments délivrés sur ordonnance en Europe ne sont pas autorisés en Géorgie. Ceci concerne notamment les opiacés. Par conséquent, si vous suivez un traitement médical, il est fortement recommandé de vérifier auprès de l'ambassade de Géorgie en France, avant votre départ, que tous les médicaments en votre possession sont autorisés en Géorgie, de vous munir d'un original et de copies de votre ordonnance médicale et de déclarer l'intégralité de vos médicaments lors du contrôle de la douane à l'entrée.

Altitude : ce voyage incluant quelques montées en altitude pouvant dépasser 2 000 mètres, nous vous invitons à consulter votre médecin traitant, afin de vous assurer que votre état de santé le permet, et éventuellement prévoir des médicaments contre le mal des montagnes.

Change : la monnaie locale est le Lari géorgien. A ce jour, 1 euro = 3,03 GEL (janvier 2019). Les cartes bancaires ne sont que très rarement acceptées (éventuellement dans quelques hôtels à Tbilissi), mais les bureaux de change acceptent les dollars ainsi que les euros.

Pourboires : il est conseillé de prévoir 1 € par personne et par jour pour le chauffeur et 2 € pour le guide, tout en sachant qu'un pourboire n'est jamais obligatoire et qu'il reste à votre discrétion.

Restaurants : les repas sont organisés dans des restaurants en ville, offrant une cuisine saine mais peu variée.

Réseau routier : l'état des routes est correct mais le relief montagneux oblige à rouler doucement. Cette façon de voyager est indispensable à une bonne découverte de la destination, de plus elle permet d'apprécier les paysages.

Hôtels : l'hôtellerie n'est pas très développée en Géorgie, hormis à Tbilissi. Nous avons sélectionné les meilleurs hôtels existants, mais la classification locale correspond rarement à nos critères.

Électricité : les normes européennes sont en vigueur, le courant est de 220 volts/50 Hz, nous vous conseillons d'emporter un adaptateur à fiches plates.

Téléphone : pour appeler de France vers la Géorgie, composer le 00 995 suivi du numéro du correspondant.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de metéo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Géorgie

Histoire
- N. Assatiani & A. Bendianachvili, Histoire de la Géorgie, L'Harmattan, Paris, 1987
- N. Gougouchvili, D. & O. Zourabichvili, La Géorgie, Que sais-je ? Presses Universitaires de France, Paris, 1983
- Hoesli E., A la conquête du Caucase, épopée géopolitique et guerres d'influences, édition des Syrthes

Art et littérature
- Roustaveli C, Le Chevalier à la Peau de Tigre, Gallimard, Paris
- L'Art des Ciseleurs Géorgiens, Grund, Paris
- Novakova A., Contes du Pays du Caucase, Grund, Paris
- L'Or et les Emaux Géorgiens, Editions Cercle d'art, Paris
- La Géorgie, Editions Brepols, Paris
- Velmans T., Miroir de l'Invisible, , A. Alpago Novello, Zodiaque

Éditions Faton
- Dossiers d'Archéologie n°88 - La Géorgie, au pays de la Toison d'Or

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

M'alerter
Les dates de départ seront affichées prochainement.